Attaqué en justice, un fonds australien prend des engagements climatiques

3 novembre 2020

Attaquée en justice en 2018 par un jeune diplômé en écologie, la caisse de retraite australienne REST s’est engagée à rendre public son portefeuille de participations, à utiliser des scénarios climat pour communiquer sur sa stratégie d’investissement et à conseiller aux entreprises de son portefeuille de s’aligner avec l’accord de Paris. Cette décision, qui répond à l’accusation portée par Mark McVeigh de ne pas tenir ses clients informés des risques que le changement climatique fait peser sur leurs investissements, constitue une première en Australie, où la judiciarisation des sujets climatiques est très développée. Cette pratique a explosé ces dernières années, avec 700 poursuites de ce type menées ces 5 dernières années à l’échelle mondiale.