François-Michel Lambert : « Les collectivités doivent avoir plus de marge de manoeuvre »

François-Michel Lambert est député "Libertés, Ecologie, Fraternité " des Bouches du Rhône.

Le député (Liberté, Ecologie, Fraternité) des Bouches-du-Rhône, fondateur de l'Institut national de l'économie circulaire, se montre sévère sur la Convention citoyenne pour le climat. Il plaide pour laisser plus de liberté aux collectivités.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.