La neutralité carbone à vie de Velux pose question

L’entreprise danoise spécialisée dans la fabrication de fenêtres de toit veut compenser ses émissions depuis 1941. Mais elle ne prend en compte que 6 % de son empreinte carbone réelle.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.