« Les renouvelables provoquent un choc déflationniste sur le prix de l’énergie »

Interview de Mark Lewis, responsable de la recherche ISR chez BNP Paribas.

En augmentant ses capacités de production, l’Arabie Saoudite, qui produit le pétrole le moins cher du monde, a bouleversé l’équilibre du marché. Comment analysez-vous ce nouveau paradigme ? Je crois qu’on assiste à un changement structurel dans le comportement des acteurs du marché du pétrole. Durant les cinquante dernières années, l’Arabie Saoudite a le plus
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.