Levée de fonds record dans l’aspiration de CO2

La start-up suisse Climeworks qui aspire le CO2 de l'air vient de lever 75 millions de dollars. Preuve que certains investisseurs misent sérieusement sur la géoingénierie comme solution climatique.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.