L’UICN interpelle Barbara Pompili

26 octobre 2020

En amont du vote par le Sénat, le 27 octobre, sur la réautorisation des néonicotinoïdes pour les betteraves, l’Union internationale pour la Conservation de la Nature a fait parvenir un courrier à Barbara Pompili. Elle y rappelle que ces insecticides sont dangereux pour la biodiversité, puisqu’ils « dégradent les sols et contaminent l’ensemble des écosystèmes terrestres ». Le courrier souligne également le fait que l’UICN appelle à rechercher systématiquement des produits alternatifs aux produits chimiques dans la production agricole, et insiste sur le fait que la France s’est engagée à accueillir, en 2021, le congrès mondial de la nature de l’UICN.

Lire aussi : Barbara Pompili : le gouvernement ne peut élaborer seul le plan de relance