Lyon vise une forte croissance de son autonomie alimentaire

Des tournesols vers Décines, à l'est de Lyon

De 5 % actuellement, la Métropole de Lyon veut faire passer à 15 % la part de l'alimentation provenant de son environnement immédiat.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.