• Dominique Pialot

Comment la crise sanitaire fait progresser les territoires intelligents

Mis à jour : mai 20


Siradel a développé un outil permettant de visualiser le potentiel de production solaire de chaque bâtiment francilien. Photo Siradel


La plateforme de services développée pour la région Ile-de- France a permis de répondre à des besoins cruciaux. Une opportunité pour les Franciliens de mieux se l’approprier.


A l’heure du déconfinement, les Franciliens à la recherche des pistes cyclables ont trouvé la réponse sur la plateforme Ile-de-France Smart Services (ISS), qui recense les pistes existant avant la crise, mais aussi celles qui viennent d’être tracées. Développée pour la Région par un consortium emmené par Siradel - spécialiste de la modélisation des villes en 3D racheté par Engie en 2016 - et officiellement lancée en octobre dernier, la plateforme a vu sa fréquentation multipliée par 10 à la faveur de la crise sanitaire.

Les outils mis en place par Siradel aux côtés notamment de Wavestone et Engie Solution (cybersécurité), ont permis de créer en quelques jours un annuaire répertoriant 400 solutions de la vie quotidienne en période de pandémie à destination des particuliers, commerçants, entreprises et professionnels de santé, et une centrale d’achat de produits anti-Covid, qui a centralisé une commande de 21 millions de masques.

« Déjà en 2012 à Santiago du Chili dans le cadre du démonstrateur de la ville durable, il s’agissait d’établir un diagnostic et de proposer une vision de la ville partagée entre ingénieurs de tous poils, urbanistes, élus, association et citoyens », se rappelle Laurent Bouillot, le fondateur de Siradel, devenu spécialiste des "jumeaux numériques" 3D.


10.000 jeux de données visualisées en 3D

« Quel que soit l’écosystème physique complexe concerné – centrale nucléaire, corps humain ou ville – un jumeau numérique poursuit le même objectif : une gestion harmonieuse et régulée des excès. »

Concrètement, il s’agit de réunir dans un même référentiel les données permettant de se projeter, de concerter et d’objectiver des décisions en testant divers scénarii. C’est ainsi que Siradel avait simulé avec Cisco la circulation autour de la Place de la Nation, avant et après les travaux de réaménagement.

Le projet développé pour la région Ile-de-France est unique par son ambition : rassembler 12 millions d’habitants, 800.000 entreprises et les services techniques de près de 1280 communes, modéliser 2,5 millions de bâtiments sur un territoire de 12.000 km2...

« Rassembler les sources, les rendre cohérentes pour réunir toutes ces populations, c’est le principal défi. » Avec plus de 10.000 jeux de données, l’ISS est la plus importante plateforme de données et de services publics et privés d’Europe permettant de réunir, croiser, créer et visualiser en 3D des milliers de jeux de données.

Cadastre solaire et carte des co-working franciliens

Si la crise a eu pour effet d'attirer les citoyens vers la plateforme, elle n’a pas modifié le plan de marche initial. Certains services avaient été développés avant la crise : un cadastre solaire permettant non seulement de visualiser le potentiel de production électrique sur tous les toits franciliens, mais fournissant aussi une liste de prestataires locaux, ou encore une carte des co-working à sélectionner en fonction de divers critères. D’autres, nés pendant la crise à l’image de la carte des pistes cyclables, seront pérennisés et améliorés. « On peut envisager des parcours thématiques en fonction de l’environnement ou de la pollution », cite Laurent Bouillot. Pas moins d’une cinquantaine de services supplémentaires sont prévus dans les 6 à 12 prochains mois, dans le cadre d’un contrat de deux ans renouvelable une fois, pour un montant initial de 6 millions d’euros.

Dijon également, qui avec OnDijon, inaugurée en avril 2019, a adopté pour sa « ville durable » une approche reposant plus sur les infrastructures - avec 140 kilomètres de fibre connectant l’ensemble des équipements urbains (éclairage public, bornes d'accès du centre-ville, feux rouges…) - a également pu tester l'efficacité de son centre de pilotage centralisé de toutes fonctions urbaines dans la gestion de la crise sanitaire.

Les territoires « intelligents » ont donc su faire la preuve de leur utilité dans cette période.