Valérie Masson-Delmotte : « COVID-19 et climat relèvent de la solidarité intergénérationnelle »

Paléoclimatologue et chercheuse au CEA, Valérie Masson-Delmotte est co-présidente du groupe N°1 du GIEC, qui synthétise l’état de la science sur le climat. Elle explique que l’agenda des rencontres climatiques international, décalé par la crise sanitaire, pourrait plus s’intéresser à la la biodiversité dans le futur. Et rappelle les interactions multiples entre santé et climat.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.