ACV dynamique dans la RE2020 : beaucoup de bruit pour rien?

L'opposition entre bois et béton nous empêche d'envisager la vraie solution, la mixité des matériaux. Photo UICB

Le mode de calcul de l’empreinte carbone des bâtiment prévu par la prochaine réglementation environnementale, qui valorise fortement le stockage de CO2 en début de vie des bâtiments, ne modifierait pas tant que ça la donne.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.