Le recul des émissions de CO2 légitimise un prix plancher du carbone

Le marché est déséquilibré par la baisse momentanée des émissions de CO2 liée à la crise économique provoquée par le Covid-19. La France plaide pour un prix minimal de 25 euros.
Pour accéder à ce contenu, vous devez être abonné(e) à Climatico.
Essayez Climatico gratuitement pendant un mois.
Déjà abonné(e) ? Se connecter.