Préserver la biodiversité pour éviter les pandémies

D’après le dernier rapport de l’IPBES, 70 % des maladies émergentes et la quasi-totalité des pandémies connues sont des zoonoses causées par des virus d’origine animale, qui émergent à un rythme de plus en plus soutenu et pourraient déboucher sur une pandémie tous les dix ans. Ralentir la perte de biodiversité liée au commerce d’animaux sauvages ou à l’agriculture intensive et préserver les habitats naturels sont les meilleures solutions, et les moins coûteuses, d’éviter cette sombre perspective.